Hey Gili Trawangan !

  

Départ de Bali pour quelques jours direction l’île de Gili Trawangan. Au programme, farniente et cocotiers.
Mais avant d’embarquer, petite halte à Amed, au nord de Bali, village de pêcheurs avec d’innombrables spots de plongée.

Plage de sable noir et vue sur le volcan Agung !

Étape

Stop à Amed

Nous roulons 2h30 depuis Ubud pour atteindre la ville d’Amed. Nous prenons possession de notre hôtel, le Oasis Amed, dont le gérant est français tout comme de nombreux propriétaires de clubs de plongée aux alentours.
L’hôtel est très simple mais bien situé, à deux pas de la plage.
La plage de sable noir offre une très belle vue sur le Mont Agung, entré en éruption il y a peu de temps. 

Après une après-midi de baignade et de tentative de snorkeling infructueuse, nous grimpons à pieds quelques centaines de mètres pour atteindre le Waroeng Sunset Point, où nous dégustons une Bintang (notre petite coutume du voyage) devant un magnifique coucher du soleil.

Nous dînons au Warung Enak, curry de poisson pour moi, poisson pané pour Thomas.
Les portions sont généreuses et les plats excellents.

TRANSPORT

Départ pour Gili Trawangan

Nous avions réservé en amont notre A/R en bateau sur internet avec la compagnie FreeBird Express.
Un transfert est inclus depuis votre hôtel si vous logez à Amed.
Pratique, mais ne soyez pas pressés, très longue attente de la navette par rapport à l’heure de RDV.

Prix A/R : 675k IDR

Avant d’embarquer, l’équipe de FB vous colle une étiquette selon votre destination.
Scène assez atypique, ce sont des femmes qui transportent tous les bagages sur leur tête afin de les monter sur le bateau.

Ayant le mal de mer, j’étais assez stressée par la traversée, que j’avais lue sur internet très agitée, heureusement la Nautamine a fait son effet et tout s’est très bien passé.

Après plus d’une heure de traversée, nous arrivons à Gili les pieds dans l’eau, le farniente peut commencer !

Bienvenue à l’hôtel Le Pirate !

LOGEMENT

Dormir comme un pirate

Arrivés au « port » de Gili T, nous sommes, à contre-cœur, obligés de prendre une sorte de carriole traînée par un cheval pour atteindre notre hôtel. Nous avons de gros doutes sur le bon traitement de l’animal… Si vous votre hôtel se trouve près du centre, essayez de le rejoindre à pieds, le nôtre étant à l’exact opposé du port, nous n’avions pas beaucoup de choix.

Il faut savoir que les îles Gili ont la particularité de n’avoir aucun véhicule hormis des vélos et les dites carrioles.

L’hôtel est hyper sympa avec ses cabanes aux couleurs blanche et turquoise.
Les chambres sont minimalistes et la salle de bain est en extérieur. Ici, on se satisfait du nécessaire et c’est très bien ainsi !
Less is more.

L’hôtel dispose d’une carte assez variée de repas, c’est d’ailleurs ici que nous avons l’intégralité de nos repas sur l’île.

L’hôtel dispose de deux piscines, une petite privatisée pour les clients (juste en face de notre chambre), et l’autre, plus grande et ouverte au public qui consomme, avec vue sur la mer.

Certains soirs, Le Pirate propose des projections de films à même la plage sur une toile tendue.
Effet garanti !
Nous avons pu assister à Forest Gump et Inception.

À la recherche des tortues !

Loisirs

Les plages

On loue des vélos à l’hôtel afin de faire le tour complet de l’île. Les plages sont jolies sans être exceptionnelles (après être allés aux Seychelles, nous sommes forcément un peu exigeants :D).
Nous nous arrêtons sur plusieurs d’entre elles, l’eau est translucide dès que l’on s’éloigne un peu de la plage.
On part à la recherche de tortues au « Turtle Point »……. sans succès !
Nous aurions pu facilement réserver une excursion faisant le tour des spots de tortues et de poissons mais nous avons préféré privilégier le repos à une sortie de 6h en mer.

Loisirs

Se balader dans Gili

Gili Trawangan en vélo !

Casa Vintage Beach

Belle surprise, la balade est très agréable car le « centre-ville » est bien plus sympa que les bords de plage qui sont bourrés de fêtards !
Il y a des jolis restaurants et boutiques vintage.

Casa Vintage

Sur notre chemin pour rentrer à l’hôtel, nous traversons des chemins de terre et des champs de cocotiers, on se croirait vraiment figés dans le temps.

Gili T. en quelques mots

Où dormir ?

Le Pirate, bien sûr ! L’hôtel a un côté vintage et les cabanes font leur petit effet. Tous les passants s’arrêtent intrigués et y vont de leur petite photo.

où manger ?

Nous n’avons mangé qu’au Pirate !

que faire ?

– Faire le tour de l’île en vélo.

– Profiter de la piscine de votre hôtel.

– Tenter du snorkeling sur les plages de l’île.

– Réserver une excursion autour des trois Gili.

– Regarder un film au Pirate à la nuit tombée, allongé sur le sable, un cocktail à la main !

Comment se deplacer ?

À vélos, pas très économique par rapport aux scooters sur Bali, mais c’est toujours mieux que prendre les carrioles avec les chevaux qui n’ont pas l’air très heureux.

en résumé ?

Gili Trawangan est la plus animée des trois îles (Meno et Air). L’île est un mélange de fête et de détente, il n’y a pas grand chose à faire et donc pas besoin de s’y attarder de nombreux jours.
Nous y avons passé deux jours complets, l’île dénote avec Bali (elle fait partie de Lombok), on y perd le côté traditionnel et Hindouiste puisque Lombok est Musulmane.
Nous avons apprécié sur place mais ce n’est pas un coup de cœur. 

Watch it !

Pin it !