Mahé !

En mars 2016 (5 mois avant le mariage), nous étions en grande réflexion sur la destination de notre voyage de noces. Nous en avons étudié plusieurs comme la polynésie française (un rêve malheureusement trop cher), le MexiqueBali et enfin les Seychelles ! Thomas n’avait qu’une seule demande, du repos, et moi des plages paradisiaquesles Seychelles était le meilleur compromis !
C’est le 13 septembre 2016 (3 semaines après le mariage), après 13h45 de vol (avec escale à Dubaï) que nous arrivons enfin à Mahé, île principale des Seychelles.
Nous avons choisi de rester 12 jours sur place dont 2 nuits à Mahé4 nuits à La Digue et enfin 6 nuits à Praslin.

À notre arrivée sur l’île il est 14h, il fait chaud et moite (tiens, tiens ça nous rappelle quelque chose, Cuba ?!) mais c’est tout à fait supportable.
À Mahé, nous avons choisi de séjourner à l’hôtel 5 étoiles Kempinski.
Le lieu est magnifique, la décoration très soignée, beaucoup de bois, une piscine à débordement; la chambre est grande et très chic avec vue sur la plage et l’Océan Indien, le sable est blanc et chaud, les vacances peuvent commencer !

Vue de l'avion en arrivant à Mahé
Kempinski Seychelles Resort - Baie Lazare, Mahé, Seychelles
Plage du Kempinski - Baie Lazare

Pour notre 2ème jour à Mahé, nous nous levons tôt et nous décidons de louer une voiture à l’hôtel afin d’explorer l’île, elle est assez petite et vous pouvez en faire le tour en 1 journée.
Thomas expérimente donc la conduite à gauche avec le volant à droite, je ne suis décidément pas très courageuse car je n’ai aucune envie d’essayer 🙂
Premier arrêt à Anse Takamaka, une plage magnifique puis Anse Intendance, tout aussi belle que la précédente, mais sûrement plus sauvage et enfin Anse Bazarca, toutes les 3 situées dans le sud-ouest de l’île.
À savoir : aux Seychelles, il y a souvent de fortes vagues qui empêchent régulièrement la baignade, c’est le cas pour ce côté de l’île.

Anse Takamaka
Anse Intendance
Anse Bazarca
Les bus "Tata" des Seychelles

Après une matinée à profiter des différentes plages de la côte ouest de Mahé, nous nous rendons à Victoria, la capitale de l’île.
Nous visitons son marché, le Sir Selwyn Clarke, au style victorien. Il réunit des marchandises comme des poissons, fruits, légumes, épices…
La capitale est petite, il n’y a pas grand chose à voir et il est déjà l’heure de déjeuner, nous testons un des nombreux « take away » de la ville, nous mangeons de délicieuses pâtes à la créole, pour 40 roupies seychelloises soit 2,70€ (ça change de notre repas de la veille à l’hôtel, nous ne reviendrons pas dessus, sujet encore douloureux 🙂 )
Pour rejoindre notre voiture, nous passons devant le très impressionnant et très coloré Temple Hindou, puis nous reprenons la route vers les plages de Beau Vallon au nord de Mahé, il commence à faire très chaud et on espère pouvoir s’y baigner…

Marché Sir Selwyn Clarke - Victoria
Temple Hindou - Victoria

Nous arrivons à Beau Vallon où nous découvrons un marché très sympathique avec une ambiance festive. Les couleurs et les odeurs se mélangent ce qui est très agréable.
Après une petite balade au milieu des différents stands, nous décidons de nous jeter à l’eau, nous n’avions pas encore pu nous baigner dans l’Océan Indien puisque notre hôtel est situé sur la côte exposée aux fortes vagues.
L’eau est à la température parfaite, aucun problème pour y rentrer et nous avons même la chance de voir quelques petits poissons passer entre nos jambes !

1ère baignade dans l'Océan Indien

Après notre baignade nous reprenons la route vers notre dernier stop de la journée.
J’ai repéré sur internet un trail sympa à faire avec à la clef une vue magnifique sur VictoriaEden Island et les îles voisines.
Le Copolia trail débute près de l’hôtel Copolia Lodge, on gare la voiture et on commence la randonnée dans la forêt tropicale.
Le trail commence doucement puis les choses se compliquent très rapidement, ça grimpe, ça grimpe vraiment, il fait très chaud et humide (Thomas en tombera même le t-shirt, chanceux !). Nous avons la malchance de croiser un serpent plutôt effrayant, tout noir, Thomas essayera de me rassurer en me disant que c’était peut-être une branche (menteur ! On en recroisera plusieurs sur le chemin).
Mon cher mari me détestera encore une fois (souvenir de la route pour aller à Cayo Jutias à Cuba) « c’est quoi cette idée encore que t’as eu ?! » (pourtant je vous jure, il est sportif mais il a une tolérance très limitée à la chaleur 🙂 )
Une fois arrivés en haut, la vue est à couper le souffle, ça valait vraiment le coup ! On reste ici quelques minutes pour profiter du spectacle qui s’offre à nous et pour reprendre notre souffle.
La descente se fait plus rapide, 40 min contre 1h30 à l’aller, la nuit approchant et nos amis les serpents nous ont fait accélérer nos pas.

Demain nous quittons Mahé pour nous rendre à La Digue, nous sommes impatients d’y aller, l’une des plus belles plages du monde nous y attend…

C'est parti pour le Copolia Trail
Vue sur Eden Island