Nuit dans une Cabane !

C’est à l’occasion de mon anniversaire que Thomas m’a fait la surprise de passer une nuit perchés à 8 mètres de hauteur, dans les arbres !

Nous arrivons donc au Château de Graville près de Fontainebleau dans le 77 en fin d’après-midi avant la tombée de la nuit. Une dame nous accueille et nous explique qu’il va falloir s’armer de baudriers car la cabane Henri IV choisie par Thomas, contrairement à certaines plus faciles d’accès, n’est équipée que d’une échelle de câbles et de bois ! Elle nous demande même si nous sommes de nature sportive…
On a de la chance, la cabane n’a pas d’électricité ni WC (coucou les toilettes sèches) mais possède un poêle à bois, ce qui va nous servir car j’étais bien malade !

On grimpe, on grimpe, l’ascension pour moi est un peu plus compliquée car je suis sujette au vertige. Finalement, tout se passe bien et nous nous installons dans ce qui va être notre « home sweet home » pour la nuit. Nous allumons toutes les bougies mises à notre disposition, Thomas allume le feu et la nuit commence à tomber.

Vers 19h30, le dîner nous est livré au pied de la cabane, nous n’avons plus qu’à faire remonter le panier repas par la poulie (heureusement, pas besoin de descendre !). Thomas nous avait choisi l’option bien française, charcuterie/fromage et bouteille de cidre, un classique ! À ma plus grande joie, il y avait même une soupe qui m’a bien réchauffée.
Nous digérons notre copieux repas avec un thé bien chaud dans nos mugs du mariage chauffés sur le poêle.

Thomas place quelques dernières bûches dans la cheminée et nous allons nous coucher avec les bruits de la forêt.

Château de Graville - 77670 Vernou-la-Celle-sur-Seine
Cabane Henri IV
Des bûches...
Un poêle à bois...
Pour un bon feu !
Dîner devant le feu

Le lendemain matin, nous sommes réveillés par le hennissement des chevaux appartenant au château. Nous avions un peu peur d’avoir froid durant la nuit mais nous avions une grosse couette qui nous a tenu bien chaud ! En revanche, Thomas affronte le froid matinal pour remonter le panier du petit-déjeuner par la corde, thé, café et viennoiseries !

Nous rallumons un peu le poêle qui s’est éteint durant la nuit le temps de manger et nous profitons une dernière fois de la cabane.

On redescend de notre arbre et on va prendre une douche bien chaude dans le château et nous décidons de visiter le parc forestier de la propriété.

Cette nuit dans les arbres a été une très belle expérience, un peu coupés du monde pendant plusieurs heures, pas d’électricité, pas de réseau, calme et nature qui donne un mélange bien reposant.

Petit-déjeuner
Lierre