Trinidad !

Il est temps de quitter El Nicho qui est seulement à un peu plus d’une heure de Trinidad.
C’est à la fois impatients de découvrir cette ville et intimidés que nous roulons vers Trinidad car pour la 1ère fois nous allons dormir chez l’habitant, la Casa Particular de Ricardo et Hortensia !

Nous voici à Trinidad. Tout de suite le gros coup de cœur, les routes sont en pavés, les maisons sont colorées, il y a des chevaux et encore et toujours les voitures américaines, là nous sommes vraiment à Cuba !
Nous découvrons nos hôtes, ils ont l’air adorables tout comme leur maison. Nous discutons un peu, on se présente mutuellement. La communication avec Ricardo est facile car il parle anglais mais Hortensia ne parle qu’espagnol, je la comprends à peu près mais nos discussions seront toujours aidées d’un langage des signes approximatif 🙂

Une fois les présentations faites, nous quittons la maison et allons découvrir la ville.
Trinidad est pleine de charme et les habitants sont accueillants (bien plus qu’à Cienfuegos !) et ils nous sourient, comme ce monsieur qui se laisse photographier avec plaisir à l’entrée de sa maison.
Là encore il fait très chaud et nous sommes ravis de tomber sur la Casa de la Musica, sorte de bar à ciel ouvert avec des tables disposées dans les escaliers. Nous commandons un mojito et nous écoutons le groupe de musique cubaine qui y joue.
Après un bon repas, dans un restaurant dont j’ai oublié le nom, nous allons nous coucher, la journée a été riche en émotion (♥).

Du macramé chez Hortensia <3

Cela fait maintenant une semaine que nous sommes à Cuba et au programme de cette 7ème journée, le Couvent de San Francisco de Asis avec une vue incroyable sur Trinidad.
Nous passons devant l’église de Santa Ana et nous voyons deux cubains qui réparent une voiture américaine, leur quotidien. Il faut savoir qu’il n’y a plus que la carrosserie qui soit d’origine, le moteur et les autres pièces sont réparées et changées très souvent.
C’est là, à Trinidad, que nous voyons pour la 1ère fois une banque alimentaire, là où les cubains viennent chercher des aliments de base, tels que des œufs et du riz, avec leurs tickets de rationnement. C’est un peu un choc culturel pour nous touristes venus de plusieurs milliers de km qui connaissons les supermarchés et centres commerciaux…

Nous allons jusqu’à la Plaza Mayor et au fur et à mesure que nous marchons, nous nous sentons privilégiés d’être ici, dans ce Cuba authentique. Les ruelles de Trinidad sont vraiment magnifiques.
L’après-midi, nous allons à la Playa Ancon, très jolie plage dans le sud de Trinidad. Thomas cherchera encore désespérément des poissons qu’il ne verra pas et c’est là que nous prendrons un très gros coup de soleil, Hortensia nous avait pourtant mis en garde du soleil qui tape fort…
Le matin, nous avions prévenu nos hôtes que nous souhaitions dîner chez eux. Quand nous rentrons, rouges comme des tomates, le repas est prêt.
Hortensia nous a évidemment plaints, comme le ferait une maman, puis nous sommes passés à table.
Nous avons eu l’impression d’être des rois, Hortensia et Ricardo à nos petits soins et la table remplie de plats tous excellents.

Le lendemain, nous quittons déjà Trinidad, après deux jours extraordinaires et cette rencontre inoubliable avec nos hôtes; pour une 1ère expérience chez l’habitant nous ne pouvions pas rêver mieux. Il va falloir reprendre la route vers La Havane, rendre la voiture et prendre un bus pour aller à Varadero, la dernière étape de notre voyage à Cuba.

Couvent de San Francisco de Asis
Vue du Couvent de San Francisco de Asis
Carreaux de ciment <3
Eglise Santa Ana
Cactus chez Hortensia
Cactus chez Hortensia <3
Playa Ancon
Torre de Manaca (sur la route vers La Havane)
Vue sur la Vallée de Los Ingenios